Menu

Newsletters Mon compte

PME & REGIONS // INNOVATEURS

Carenity, le premier réseau social entre patients et laboratoires

Catherine Ducruet - Les Echos |
  • 1 / 1

Sur le modèle de PatientsLikeMe aux Etats-Unis, Carenity est le premier réseau social en France à faire le lien entre les patients souffrant de maladies chroniques, leurs proches et les laboratoires pharmaceutiques. Plus que jamais, les industriels de santé sont en quête de données sur l'efficacité et l'innocuité des traitements dans les conditions de vie réelles.

Lancé en janvier 2011 par Michael Chekroun, ce réseau incubé à Paris Biotech Santé se prévaut de 60 communautés de patients regroupés par types de maladies, 18.000 membres actifs et 20.000 traitements suivis. Qu'est-ce que Carenity apporte aux personnes qui s'inscrivent, gratuitement et sous un pseudonyme ? Trois services : échanger avec d'autres patients souffrant de la même maladie, suivre sur un tableau de bord l'évolution de leurs symptômes et de leurs traitements, et participer à des enquêtes conçues par les gestionnaires de Carenity. Une fois qu'il a assez de membres atteints d'une même maladie, le site monte un questionnaire ciblé dont les réponses anonymisées sont agrégées. Ces statistiques sont ensuite vendues en toute transparence par rapport aux participants, aux laboratoires pharmaceutiques, aux établissements hospitaliers, aux mutuelles et aux assureurs.

Les malades y voient un moyen de contribuer à l'amélioration des traitements et de faire entendre leur voix. Et les associations de patients ne voient pas forcément non plus Carenity comme un concurrent. Le réseau social a même noué des partenariats avec l'Association française des diabétiques, la Ligue française contre la sclérose en plaques ou France Fibromyalgie. « Elles se créent un compte sur notre site en tant qu'association, c'est un échange de visibilité et de contacts utiles », explique Michael Chekroun, président de Carenity qui vise l'équilibre financier en 2014.

Infos 0
Imprimer
Et aussi sur les Echos
Les articles les plus lus
Volkswagen : les 7 questions autour de l’affaire du logiciel espion Industrie - Services 1
Volkswagen : les 7 questions autour de l’affaire du logiciel espion

Accusé par les autorités américaines d’avoir falsifié ses résultats aux tests antipollution, le cons...

Le patron de Volkswagen, « infiniment désolé », reste en place Industrie - Services 2
Le patron de Volkswagen, « infiniment désolé », reste en place

Martin Winterkorn a présenté ses excuses officielles quelques heures après que le groupe a reconnu q...

Macron recadré par Hollande sur le statut des fonctionnaires Politique - Société 3
Macron recadré par Hollande sur le statut des fonctionnaires

Le chef de l’Etat s’est dit « attaché » au statut des fonctionnaires. Son ministre de l’Economie, Em...

Affaire Volkswagen : comment une ONG a découvert le pot-aux-roses Industrie - Services 4
Affaire Volkswagen : comment une ONG a découvert le pot-aux-roses

Au départ de l’affaire Volkswagen, une ONG américaine voulait prouver... l’intérêt du diesel dans la...