webleads-tracker

Pharma Compliance Info Médicaments : les réseaux sociaux pour suivre les effets indésirables Pharmacovigilance

Médicaments : les réseaux sociaux pour suivre les effets indésirables

Différents projets présentés aujourd’hui à l’Académie nationale de pharmacie vont analyser les contenus des forums et autres témoignages sur Internet.Pharma Compliance Info Médicaments : les réseaux sociaux pour suivre les effets indésirables Pharmacovigilance
L’étude des médicaments « dans la vraie vie » permet de détecter des effets indésirables qui n’auraient pas été mis en évidence lors des essais précédant leur mise sur le marché. Cela s’explique par le fait que les essais portent, nécessairement, sur un nombre limité de personnes. C’est pourquoi il est demandé aux médecins, aux pharmaciens et aussi aux patients de déclarer les problèmes rencontrés avec un traitement. Pour aller plus loin, des chercheurs étudient maintenant la possibilité d’analyser les contenus des réseaux sociaux ou des forums à la recherche de cette précieuse information. L’Académie nationale de pharmacie y consacre une séance cet après-midi.
Tout d’abord, le projet Vigi4Med, financé par l’Agence du médicament (ANSM), fait intervenir cinq équipes spécialisées en informatique médicale, traitement automatique du langage et Web sémantique.
Quant au projet Web-RADR, il propose de « décortiquer » automatiquement les échanges sur des médias sociaux grand public, type Facebook ou Twitter, ou sur des médias sociaux créés par et pour des malades, comme RareConnect

Pour lire l’article d’Anne Jeanblanc dans Le Point

Pour lire également l’article de Anne Marie De Rubiana dans remede.org

Check Also

Pharma Compliance Info Conclusions de la mission "Flash" sur le scandale du Levothyrox auprès de l'Assemblée nationale. Pharmacovigilance

Conclusions de la mission “Flash” sur le scandale du Levothyrox auprès de l’Assemblée nationale.

Mardi dernier, le médecin et député Jean-Pierre Door a rendu les conclusions de sa mission …

X