Whistleblower.fr Lanceurs d’alerte, comment être pionnier sans devenir cobaye? Presse

Lanceurs d’alerte, comment être pionnier sans devenir cobaye?

Pierre Farge, avocat à la Cour, regrette que les lanceurs d’alertes ne bénéficient pas d’un « régime de protection clair et suffisant a priori ».

Incarnant une nouvelle génération de citoyens engagés, les lanceurs d’alerte ont pris conscience du mal fait à l’intérêt général. Tous sont sortis du silence au travail pour des pratiques qu’ils estimaient dangereuses. Tous sont désintéressés et prêts à bouleverser leur vie pour défendre les libertés, l’environnement ou la santé.

Force est en effet de constater que c’est la justice qui leur donne raison a posteriori, et non encore un régime de protection clair et suffisant a priori. A ce titre, beaucoup renoncent encore à se lancer. Par où commencer ? A qui s’adresser ? Quelles garanties peut-on exiger ? Et comment les demander ? En somme, comment être pionnier sans devenir cobaye ?

Pour lire les mesures que propose Pierre Farge.