webleads-tracker

Les résultats de la 1ère enquête sur la Loi Bertrand

La loi de réforme du médicament, dite «  Loi Bertrand », prévoit dans l’article 2 que les entreprises du secteur de la santé et des cosmétiques rendent public l’ensemble des liens d’intérêts qu’elles entretiennent avec les professionnels de santé, les étudiants, les établissements sanitaires et sociaux, les fondations savantes, les associations de médecins ou de patients, les organes de presse spécialisés…

Le Ministère de la Santé a rappelé cet été que la transparence en matière de promotion des produits de santé est essentielle et indiqué que le décret d’application sera publié au courant du mois d’octobre 2012.

Le Think Tank Loi Bertrand – animé par la société de conseil Market iT – a pris l’initiative de lancer une enquête auprès de l’ensemble des professionnels concernés par cette exigence de transparence afin de connaître leurs avis, d’identifier leurs attentes, ainsi que les impacts de ces dispositions et les éventuels difficultés qu’ils rencontrent.

Méthodologie de l’enquête :

  • Un questionnaire électronique
  • Des invitations à y participer lancées par e-mailing auprès des entreprises concernées et via les réseaux sociaux
  • Une enquête qui s’est déroulée du 25 juillet au 25 septembre 2012

Principaux résultats :

  • 359 réponses enregistrées : 36% des participants ont eu connaissance de cette enquête par e-mail, 47% par les réseaux sociaux, le reste par bouche à oreille.
    Les participants se répartissent en : collaborateurs des entreprises concernées pour 52% des réponses, autres acteurs du système de santé pour 37%, professionnels de santé pour 11%.
  • Une loi bien connue : 80 % des participants déclarent être informés, voire très bien informés.
  • Une publication impérative des montants : 73% des participants déclarent que les montants des avantages consentis doivent être publiés : pour la moitié d’entre eux de façon détaillée, pour l’autre moitié le montant cumulé.
  • Un site internet unique : Pour 69% des participants ces informations  devraient être rendues disponibles sur un site internet unique
  • Une loi de transparence plébiscitée : 74% des participants se déclarent pour cette loi de transparence des liens d’intérêts, même si 51% reconnaissent qu’il y a encore quelques points à revoir
  • Un changement des habitudes de collaboration ? Pas certain … : Alors que 78% des collaborateurs des entreprises concernées craignent une diminution de la collaboration des professionnels de santé, cet avis n’est partagé que par 33% des autres participants. Les professionnels de santé déclarent quant à eux en majorité (69%) ne pas avoir l’intention de changer leurs habitudes de travail.
  • Pas de publication sans information préalable : 85% des Professionnels de Santé souhaitent être informés par l’entreprise avant publication des données les concernant

Résultats détaillés :

One comment

  1. Excellent document de synthèse. Une initiative qui me semble doit être diffusé à nos décideurs (Ministère de la Santé) car j’ai l’impression que tout n’est pas encore complètement figé….