webleads-tracker

Transparency

novembre, 2017

  • 28 novembre

    Loi « anti-cadeaux » : un an de prison avec sursis contre un professionnel de santé !

    Sébastien Pradeau, spécialiste du droit de la santé et Of Counsel au sein du cabinet Fieldfischer, nous signale qu’aujourd’hui mardi 28 novembre 2017, un tribunal correctionnel a condamné un pharmacien à (1) un an de prison avec sursis, (2) et une amende de 10.000 € dont 5.000 € avec sursis pour infraction à la loi « anti-cadeaux. » Le laboratoire pharmaceutique ayant notamment offert des cadeaux, à ce pharmacien, en contrepartie de commandes de médicaments a quant à lui été sanctionné d’une amende de 40.000 €. A notre connaissance, c’est la première fois qu’une peine de prison est prononcée en matière de …

  • 17 novembre

    Réponse du Leem à l’article du Canard Enchaîné publié le 8 novembre 2017 : “Des labos soignant l’éthique”.

    loi bertrand, leem, dmos, cahuzac, réforme du médicament, transparence, liens d'intérêts

    FAUX : Non, les nouvelles règles de transparence ne créent pas une plus grande opacité. La transparence des liens d’intérêts a été introduite par la Loi Bertrand de décembre 2011. Elle prévoit que les entreprises doivent publier leurs liens de travail avec les acteurs de santé sur une base de données publique : www.transparence.sante.gouv.fr. Cette transparence a été renforcée par la Loi Santé de janvier 2016. Depuis le 1er septembre 2017, les entreprises doivent déclarer le montant des contrats (rémunérations et frais pris en charge par les entreprises) ainsi que l’identité des bénéficiaires indirects. L’article du Canard Enchaîné confond le …

  • 10 novembre

    Loi « anti-cadeaux » : 2 ans de prison requis contre un professionnel de santé !

    Sébastien Pradeau, spécialiste du droit de la santé et Of Counsel au sein du cabinet Fieldfischer, nous signale qu’en début de semaine, le procureur de la République a requis deux ans d’emprisonnement avec sursis, pour infraction à la loi « anti-cadeaux », contre un pharmacien qui était salarié d’une pharmacie d’officine. Le procureur a également requis une peine d’amende de 15.000 EUR et une interdiction d’exercer de 5 ans, à l’encontre de ce même pharmacien. Les faits étaient les suivants : ce phamacien – qui était en charge des commandes de la pharmacie d’officine – aurait reçu, selon l’accusation, 30.000 EUR de …

  • 10 novembre

    Les facultés de médecine se dotent d’une charte éthique

    Loi Bertrand, Sunshine act, loi de réforme du médicament, Market iT

    Épinglés en janvier pour leur manque d’actions contre les conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques, les doyens des facs de médecine et d’odontologie ont voté un texte commun. « L’indépendance de la formation médicale à l’égard des intérêts particuliers ne se négocie pas, c’est un enjeu de santé publique », affirme, dans son préambule, la charte éthique et déontologique adoptée le 7 novembre par les doyens des facultés de médecine et d’odontologie. Ethique professionnelle, conflits d’intérêts, formation à la déontologie des étudiants, financements reçus des industries, etc. : ce texte paraît neuf mois après que l’association Formindep a révélé que seules neuf facultés sur trente-sept avaient …

  • 6 novembre

    Blumenthal & Grassley Ask HHS to Prioritize Funding for Program to Enhance Transparency in Opioid Prescribing

    [WASHINGTON, DC] – In a letter to Acting Secretary of the U.S. Department of Health and Human Services (HHS) Eric D. Hargan, U.S. Senators Richard Blumenthal (D-CT) and Chuck Grassley (R-IA), asked HHS to prioritize funding for the Center for Medicare and Medicaid Services’ Center for Program Integrity (CPI), a program that enhances transparency in transactions between medical providers and pharmaceutical companies. The CPI’s Open Payments database, created under the bipartisan Physician Payments Sunshine Act, mandates disclosure of billions of dollars in payments from manufacturers to prescribers and hospitals. This is of particular concern at a time when over-prescribing of …

octobre, 2017

  • 30 octobre

    Pharma Billionaire Arrested On Charges of Bribing Doctors to Prescribe Opioid Painkillers

    The same day President Donald Trump declared the opioid crisis a nationwide public health emergency, the federal government said it arrested a wealthy pharmaceutical company executive on charges of bribing doctors to needlessly prescribe his firm’s opioid painkiller. The Department of Justice arrested Insys Therapeutics founder John Kapoor, 74, in Phoenix, it said Thursday. Kapoor was charged with using bribes and fraud to prop up sales of a pain medication called Subsys, a fentanyl spray typically used to treat cancer patients suffering excruciating pain. Kapoor’s arrest comes nearly a year after former Insys CEO Michael Babich and five other onetime …