webleads-tracker

Transparency

juin, 2017

  • 12 juin

    Prévention des conflits d’intérêts : le déontologue remet ses propositions pour perfectionner le fonctionnement de la HAS

    has, haute autorité de santé, promotion médicament, oms

    Le déontologue de la HAS, Daniel Ludet, a présenté son premier rapport sur le fonctionnement de l’institution en matière de prévention des conflits d’intérêts. Il a salué la rigueur des procédures de gestion des liens d’intérêts et préconisé différentes mesures pour perfectionner le dispositif existant : centraliser les analyses des liens et la vérification de leur mise à jour, développer un réseau de référents dans toute l’institution, sensibiliser davantage tous les acteurs. Depuis la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, chaque agence ou autorité de santé dispose d’un déontologue. A la HAS, c’est le …

  • 12 juin

    JAMA | Conflict of Interest: Why Does It Matter?

    While endeavoring to protect the interests and well-being of their patients and maintain professional competence, physicians may develop secondary interests such as the competition for patients and trainees, extramural research funding, and high-profile publications. Financial and other rewards of medical practice can create conflicts of interest. This issue of JAMA features 23 Viewpoint articles on conflict of interest for physicians in settings such as academic medicine, biomedical research, medical education, guideline development, health care management, and medical publishing. Two Editorials discuss the pervasive opportunities for conflict of interest in health care and medical journalism. In This Issue of JAMA Highlights …

  • 12 juin

    Canada : Open Pharma wants public to know ties between MDs and pharmaceutical industry

    Canada is seen as an international “laggard” when it comes to transparency about financial ties between the pharmaceutical industry and physicians. If you live in the United States, you can easily find out if your doctor receives payments from drug companies. Ditto if you live in Australia, Japan, the United Kingdom, France, Denmark and many other European countries. But not Canada. This country is seen as an international “laggard” when it comes to transparency about financial ties between the pharmaceutical industry and physicians. But there is a growing chorus of voices demanding change in the name of quelling concerns about …

mai, 2017

  • 20 mai

    California Measure Aims To Limit Drugmakers’ Influence On Doctors

    State Sen. Mike McGuire (D-Healdsburg), who authored the bill, said that when drugmakers woo physicians with meals and other enticements they generate brand loyalty, which can raise health care costs and even compromise patient safety. McGuire’s bill would limit drug company payments to health care providers — including cash and gifts of food, travel or entertainment — mostly to educational and scientific purposes, such as seminars. To read the article by Pauline Bartolone, Kaiser Health News LEGISLATIVE COUNSEL’S DIGEST Senate Bill 790, as amended, McGuire. Health care providers: gifts and benefits. The Sherman Food, Drug, and Cosmetic Law, administered by …

  • 20 mai

    Une médecin au ministère de la Santé, un gage de réussite et de transparence ?

    Hématologue reconnue et fine connaisseuse du système de santé français, la nomination d’Agnès Buzyn suscite néanmoins des réactions contrastées. Au regard de son CV, le poste semble taillé sur mesure pour elle. Hématologue de renom, auteure de travaux reconnus sur la greffe de moelle osseuse et les leucémies mais aussi ancienne présidente de l’Institut national de lutte contre le cancer (INCA) et de la Haute autorité de Santé (HAS), Agnès Buzyn, qui vient d’être nommée ministre de la Santé, est à la fois une médecin et une scientifique respectée ainsi qu’une fine connaisseuse du système de santé français. Mais cela …

avril, 2017

  • 20 avril

    CODEEM – Rapport d’activité 2016 | Anticiper, analyser et évoluer

    Les entreprises du médicament doivent aujourd’hui prévoir et analyser ce que la société attend et adapter leur conduite. Cette démarche est indispensable pour que leurs relations avec les patients, avec les acteurs du soin et de la recherche médicale avec la société dans son ensemble, se construisent autour de valeurs et d’engagements partagés et mesurables. Dans ce contexte, les règles et principes déontologiques, même si ils ont considérable- ment progressé ces dernières années, ne peuvent rester figés. Ils doivent continuer à évoluer vers plus d’exigence en tenant compte des attentes de la collectivité. La question des lanceurs d’alerte s’inscrit dans …