webleads-tracker

IBM et la FDA testent la blockchain pour l’échange de données de santé

La Food and Drug Administration américaine et IBM Watson Health s’associent autour de cette technologie d’échange sécurisée et décentralisée. Ils testeront durant deux ans le transfert des données médicales de patients.Pharma Compliance Digital CRM Marketing Transparence DMOS Blockchain IBM et la FDA testent la blockchain pour léchange de données de santé
Le terme est encore nébuleux, le concept pas toujours facile à expliquer et les usages qu’il recouvre en sont la plupart du temps au stade de l’expérimentation. Pourtant, la blockchain est à la mode, source d’un engouement certain dans le monde de la technologie. La preuve, le 11 janvier dernier, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a annoncé un partenariat avec IBM Watson destiné à tester dans un cadre médical cette technologie d’échange sécurisé de données et à en étudier l’intérêt en matière de santé publique. La collaboration est prévue sur deux ans.
IBM, qui a déjà une expertise en matière de blockchain, sera chargé de bâtir la plateforme technologique tandis que la FDA fournira les données susceptibles d’y transiter. A savoir des données liées à des cas de cancer : dossiers médicaux, tests cliniques, données génomiques, données captées par des objets connectés. Dans l’esprit de l’expérimentation, il s’agira de données provenant directement du patient afin de voir si celui-ci peut avoir confiance dans ce mécanisme où le transfert de données et la sécurisation des échanges ne passent par aucun intermédiaire et où aucune autorité centrale n’est impliquée : tout repose sur des procédés informatiques automatisés.

Pour lire l’article d’Arnaud Devillard

Check Also

Les défis du community management dans les laboratoires pharmaceutiques

Le community manager de Leo Pharma, Wandrille de Préville, et le responsable de la communication …