webleads-tracker

Droit à la portabilité des données : ce que prévoit vraiment le GDPR

Dans la quête de son objectif de renforcement du contrôle que les individus ont sur leurs données, le GDPR (pour « General Data Protection Regulation » ou RGPD en français, pour Règlement général sur la protection des données) a mis en place le droit à la portabilité des données. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Pharma Compliance Digital CRM Marketing Transparence DMOS portabilite donnees e1492851867258 Droit à la portabilité des données : ce que prévoit vraiment le GDPR

Le droit à la portabilité des données correspond tout simplement au droit qu’ont les personnes à « recevoir les données à caractère personnel les concernant qu’elles ont fournies à un responsable du traitement, dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine » et de « transmettre ces données à un autre responsable du traitement sans que le responsable du traitement auquel les données à caractère personnel ont été communiquées y fasse obstacle ».
Inscrit à l’article 20 du GDPR, le droit à la portabilité est l’une des innovations majeures de ce Règlement en termes de droits des individus. Objectif principal de cette disposition : faciliter le passage d’un prestataire de service à un autre et, ce faisant, renforcer la concurrence entre les divers prestataires de service.

Pour lire l’article de Clarence Tchoussi

Check Also

RGPD et bases légales de traitement : la place du consentement

Un traitement de données à caractère personnel, pour être licite, doit respecter l’une des six …