webleads-tracker

Droit à la portabilité des données : ce que prévoit vraiment le GDPR

Dans la quête de son objectif de renforcement du contrôle que les individus ont sur leurs données, le GDPR (pour « General Data Protection Regulation » ou RGPD en français, pour Règlement général sur la protection des données) a mis en place le droit à la portabilité des données. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Pharma Compliance Digital CRM Marketing Transparence DMOS portabilite donnees e1492851867258 Droit à la portabilité des données : ce que prévoit vraiment le GDPR

Le droit à la portabilité des données correspond tout simplement au droit qu’ont les personnes à « recevoir les données à caractère personnel les concernant qu’elles ont fournies à un responsable du traitement, dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine » et de « transmettre ces données à un autre responsable du traitement sans que le responsable du traitement auquel les données à caractère personnel ont été communiquées y fasse obstacle ».
Inscrit à l’article 20 du GDPR, le droit à la portabilité est l’une des innovations majeures de ce Règlement en termes de droits des individus. Objectif principal de cette disposition : faciliter le passage d’un prestataire de service à un autre et, ce faisant, renforcer la concurrence entre les divers prestataires de service.

Pour lire l’article de Clarence Tchoussi

Check Also

CNIL, protection données personnelles, loi bertrand, transparence, informatique et libertés

Outil PIA : téléchargez et installez le logiciel de la CNIL

Le logiciel open source PIA facilite la conduite et la formalisation d’analyses d’impact sur la …